Orianne Castel

Orianne Castel est doctorante en philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes et à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Également artiste, elle est représentée par la galerie Massimo De Luca à Venise et la galerie Analix Forever à Genève. Elle est co-rédactrice en chef d’Art Critique.

Du surréalisme à l’expressionisme abstrait, la pratique d’Arshile Gorky

« Je n’aime pas ce mot – “finir”. Quand une chose est finie, cela veut dire qu’elle est morte, n’est-ce pas ? Je crois en ce qui dure toujours. Je ne finis jamais une peinture – j’arrête simplement d’y travailler pendant un moment. J’aime la peinture parce que c’est quelque chose que je ne peux jamais mener […]

Vers le postmodernisme : l’émulation des artistes du Coenties Slip

De la fin des années 1950 au début des années 1960, le quartier du Coenties Slip, situé près des docks à la pointe sud de Manhattan, est le lieu de vie d’un groupe d’artistes, qui, chacun à sa manière, fait évoluer l’histoire de l’art américain de l’expressionnisme abstrait vers le postmodernisme. Parmi eux, Ellsworth Kelly, […]

Esthétique de la recréation

Il y a un mois est sorti aux Presses Universitaires de Rennes le dernier ouvrage de la collection Arts Contemporains. Dirigé par Dominique Chateau et José Moure (tous deux professeurs à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), il accueille les contributions de nombreux spécialistes de la création autour de la question de la recréation dans les arts. […]

Réparer les torts, les artistes et la banlieue 

On trouve encore sur les brocantes des cartes postales qui témoignent de l’époque de l’avènement des grands ensembles. Colorisées en couleurs vives alors que les bâtiments étaient déjà constitués de béton et d’acier, elles témoignent du sentiment optimiste qui aurait accompagné la reconstruction d’après-guerre. Pourtant, tous les habitants n’étaient pas volontaires, certains venaient des quartiers […]

La lumière de Dan Flavin

« On peut ne pas considérer la lumière comme un phénomène objectif, mais c’est pourtant ainsi que je l’envisage. » Dan Flavin, né à New York en 1933, est un artiste minimaliste connu pour avoir créé des structures en néons en interaction avec l’espace. Après avoir étudié la prêtrise à Brooklyn entre 1947 et 1952, il rejoint la force […]

Sensuelles et poétiques… Les grilles contemporaines

Du 4 juillet au 31 août, la galerie Maubert présente une exposition collective d’artistes travaillant autour du motif emblématique de la modernité : la grille. En regroupant les œuvres de trois artistes aux styles divers, Grillé ! témoigne de l’usage de cette forme aujourd’hui et montre qu’il est porté par une ambition bien différente de celle qui l’a vu […]

Communication intime avec interférence

Dans le cadre du festival PHoto Espana, le Centre culturel de la ville de Madrid, propose jusqu’au 1er juillet, une exposition de l’artiste britannique Clare Strand. Connue pour ses photographies en noir et blanc de personnes adoptant des postures irréalistes (Conjurations, 2007-2009) ou posant devant des décors étranges (Gone Astray Portraits, 2002-2003), l’artiste présente ici […]