Le Musée Nicéphore Niépce revit les années 1925-1935

Le Musée Nicéphore Niépce revit les années 1925-1935
"Musique sur la plage", par Maurice-Louis Branger.
À voir

1925-1935, une décennie bouleversante, tel est le nom de la nouvelle exposition au Musée Nicéphore Niépce de Châlon-sur-Saône, prévue entre le 26 octobre et le 19 janvier 2020 et qui propose un regard sur le monde de la photographie et ses bouleversements esthétiques pendant ces dix années (et un peu plus). Les grands moments de l’Histoire y sont abordés, du Traité de Versailles à l’arrivée du Front Populaire, des Jeux Olympiques de Paris à l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, en passant par le lancement du Normandie ou du Congrès des écrivains de 1935, tout est vu par le prisme de la photo à l’essor pléthorique. Une parenthèse d’Entre-Deux-Guerres où toutes les expérimentations paraissaient possibles, où l’émerveillement succédait à la peur, où les révolutions étaient plus stylistiques que sociales

Les magazines y prennent leur essor et publient des reportages photographiques des petits et grands événements, les mises en page deviennent de plus en plus élaborées et dynamiques, les techniques d’impression évoluent à grande vitesse, des photographes indépendants voient leur apparition. Tout ceci se retrouve dans cette exposition virevoltante et émouvante, composée de fonds du Musée et de ceux des Collections Roger-Viollet BHVP. Parmi les thématiques abordées, la vision du monde de cette décennie, les moyens de transport de plus en plus perfectionnés et diversifiés, l’image de la femme et du féminisme, le goût du beau et l’idée que la guerre ne reviendra jamais. Des moments posés ou saisis en plein vol qui raviront les amateurs de photographies en noir et blanc.