Coronavirus : le stade 3 met les musées entre parenthèses

Coronavirus : le stade 3 met les musées entre parenthèses
La Pyramide du Louvre, 2019. Copyright Olivier Ouadah
Marché  -   Perspective

Le 14 mars, le gouvernement a annoncé que la France passait en stade 3 concernant la gestion du coronavirus. Un coup d’arrêt littéralement pour le pays tout entier, notamment au niveau culturel : cinémas, théâtres, opéras, mais aussi musées et monuments. Certains d’entre eux ont même anticipé cette mesure. Le Louvre, le Musée des Arts Décoratifs, le Musée Picasso et le Musée d’Orsay a ainsi fermé ses portes dès le vendredi 13 mars pour une réouverture jusqu’à nouvel ordre. L’Institut du Monde Arabe l’a fait un jour avant, dès le 12 mars. Une situation qui s’est également élargie à tout l’Hexagone.

Niveau expositions, certaines seront purement et simplement annulées, quand d’autres seront reportées à une date indéterminée. Parmi elles, En quête de l’Institut pour la Photographie de Lille qui devait commencer le 3 avril prochain devrait pouvoir être admirée à partir de l’automne. Au Centre Pompidou, Christo et Jeanne-Claude qui devait commencer cette semaine, est décalée de plusieurs semaines. Au Grand Palais, l’exposition consacrée à Pompéi et aux dernières fouilles du site et des œuvres qui ont été trouvées est également reportée, de même que pour l’exposition de photographies Noir et Blanc : une esthétique de la photographie qui devrait commencer le 8 avril. Certains musées sont restés ouverts en abaissant leur jauge à moins de 100 personnes par session, comme le Musée des Beaux-Arts de Lyon, de même que certains monuments nationaux, le musée des Beaux-Arts de Nancy, Le Louvre Lens… Nous invitons donc les visiteurs à se rendre sur les sites Internet des musées et monuments où ils souhaitaient se rendre, afin de vérifier leur potentielle ouverture, avec les nouvelles mesures prises depuis le samedi 14 mars minuit.

Facebook Comments