Une « Mer imaginaire » à la Villa Carmignac

Une « Mer imaginaire » à la Villa Carmignac
À voir

Pour la troisième année, la Villa Carmignac, située à Hyères, va proposer une exposition qui va transformer ses espaces. Cette fois-ci, la thématique s’est portée sur La Mer imaginaire et la fondation va devenir un véritable muséum d’histoire naturelle sous-marin, dont le but sera d’interroger les interactions entre notre civilisation et le monde subaquatique. Un événement qui se tiendra du 24 avril au 4 octobre et qui a été conçu par le commissaire d’exposition américain Chris Sharp qui va faire venir de nombreuses œuvres d’artistes modernes et contemporains célèbres.

Parmi les œuvres attendues, une fresque sous-marine de Miquel Barcelo sous forme de grotte organique à base d’argile, Acrobat de Jeff Koons, des peintures de Matisse, des œuvres de Gilles Aillaud, Mathieu Mercier, Gabriel Orozco, Lin May Saeed, Kate Newby ou encore Hubert Duprat. La plupart de ces artistes ont une vraie conscience écologique et tentent de créer des mondes où l’humanité n’est plus l’espèce dominante, mais fait partie intégrante de la vie animale, en totale interrelation avec tous les écosystèmes. Les visiteurs seront ainsi directement au cœur d’un dispositif à portée esthétique à travers un parcours sensible, mais également mélancolique et d’impuissance, propice à éveiller des consciences endormies. Une exposition qui se prolongera ensuite au Fort Sainte-Agathe et à la Villa Noailles, avec en plus, une commande photographique de Nicolas Floc’h sur les fonds marins de Porquerolles. Ce sera aussi l’occasion de (re)découvrir les œuvres permanentes de la Villa Carmignac, signées notamment Andy Warhol, Botticelli, Basquiat, Richter ou encore Lichtenstein.

Facebook Comments