Une Joconde en Rubik’s Cube mise aux enchères

Une Joconde en Rubik’s Cube mise aux enchères
"Rubik Mona Lisa" par Invader.
Marché

Léonard de Vinci est encore et toujours dans l’actualité. Sa Joconde, tout particulièrement, dont l’image n’a eu de cesse d’être déclinée sous de multiples supports, réinventée perpétuellement, au point d’être le tableau le plus célèbre au monde. Et certaines de ces réinventions sont devenues des œuvres d’art à part entière, comme cette Rubik Mona Lisa datant de 2005 et créée par le street artist Invader. Pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas, Invader a imaginé les Space Invaders, des mosaïques de carrelage qui envahissent les murs des plus grandes villes internationales (plus de 65 à ce jour, dans 33 pays), à commencer par Paris. Près de 25 ans après leur apparition, Franck Slama, alias Invader, est devenu un artiste reconnu, à qui l’on confie de plus en plus de commandes et qui réalise de plus en plus d’expositions à travers le monde.

Invader a même créé son propre courant, le Rubikcubisme, dans lequel il reproduit des tableaux célèbres à base de Rubik’s Cubes. On lui doit notamment une reproduction du Déjeuner sur l’herbe de Manet ou de L’Origine du Monde de Courbet. Et donc une Joconde, qui a nécessité pas moins de 330 Rubik’s Cubes pour la réaliser. La performance est donc à souligner, tant et si bien que la Maison Artcurial de Paris, va mettre cette œuvre aux enchères le 23 février prochain. Preuve que la cote d’Invader est au beau fixe et que la Joconde continue de faire des émules, Rubik Mona Lisa est estimée entre 120 000 et 150 000 euros. On attend avec impatience le résultat des courses pour ces enchères pour le moins originales et très attendues.

Facebook Comments