Une installation monumentale de Carmen Mariscal

Une installation monumentale de Carmen Mariscal
"Chez nous" par Carmen Mariscal.
Personnalités  -   Artistes

Du 13 mars à la fin avril, la place du Palais Royal à Paris va accueillir une sculpture monumentale signée de l’artiste franco-mexicaine Carmen Mariscal. Chez nous, tel est son nom, a été entièrement réalisée à partir des grilles et des cadenas d’amour qui ont été retirés des ponts des Arts et de l’Archevêché (leur poids était devenu trop lourd pour ces ponts). Pour l’artiste, Chez nous est une « maison-prison » de trois mètres de haut et qui va mesurer au total plus de 35 m3. Elle questionnera selon elle le sens des relations amoureuses, mais aussi matérialisera de manière symbolique les pièges conjugaux et domestiques. Une réflexion sur l’amour donc, tantôt sombre et lumineux, fragile et solide et qui se heurte en permanence aux murs de la routine et du quotidien.

Une œuvre également en lien avec les thématiques environnementales de plus en plus développées dans le monde de l’art, mais aussi la conservation du patrimoine urbain, la sensibilisation pour l’émancipation des femmes, la défense des droits humains, les violences familiales et conjugales. En somme, une sculpture universelle qui parlera à tout un chacun qui la découvrira, quelles que soient ses origines. Un projet réalisé en partenariat avec la Mairie du 1er arrondissement de Paris, l’ambassade du Mexique en France, la Ville de Paris et l’lnstitut Culturel du Mexique. On pourra également découvrir en parallèle une autre œuvre de l’artiste, une installation vidéo cette fois, au sein du Beffroi de l’église Saint-Germain l’Auxerrois à côté du Louvre, entre le 12 et le 20 mars, de 10h à 17h. Et pour les aficionados de Carmen Mariscal, elle sera également à Art Paris Art Fair du 2 au 5 avril au Grand Palais, pour une exposition intitulée Sois belle et tais-toi.

Facebook Comments