Quand le studio Willy Rizzo se fait pop !

Quand le studio Willy Rizzo se fait pop !
Elsa Martinelli peinte par Willy Rizzo, Rome, 1969.
À voir

Jusqu’au 8 février, le Studio Willy Rizzo (situé 12 rue Verneuil dans le 7e à Paris) propose une exposition photographique colorée et pétillante qui renvoie aux années 1960 et tout simplement intitulée Pop ! Des clichés signés du grand maître et qui remettent en avant son talent pour capturer des détails de son époque et qui nous replace dans les folles soirées parisiennes d’années insouciantes. Parmi tous les clichés à admirer, on ne peut que s’arrêter devant les nombreuses poses et postures prises par Elsa Martinelli, muse et épouse, que l’on retrouve tantôt peinte par Charles Matton (en 1967), tantôt peu vêtue (sur le circuit de Vallelunga, en 1965), tantôt recouvertes de lignes horizontales blanches et rouges, peintes par le photographe lui-même, dans son studio de Rome en 1969.

Mais Elsa n’est pas la seule star de l’exposition. Toutes les grandes icônes des années 1960 sont représentées. Il y a celles qui faisaient vivre les nuits parisiennes, Zouzou et Anda que Rezzo photographie de manière décalée, mais aussi des stars internationales, de Marilyn Monroe à Jean Seberg, de Jack Nicholson à Géraldine Chaplin ou encore de Stéphanie Seymour à Dennis Hopper et Jane Fonda. Mais également des stars françaises comme le sculpteur César dans son atelier de Londres ou la mannequin Marie-Hélène Sauer faisant la grimace dans un somptueux noir et blanc. Une exposition qui est aussi l’occasion de se procurer les clichés de son choix, car tous sont aussi à vendre, en 8 exemplaires maximum chacun et à partir de la somme de 6 000 euros. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Facebook Comments