Le duo d’artistes Brognon et Rollin célébré au Mac Val

Le duo d’artistes Brognon et Rollin célébré au Mac Val
"Subbar, Sabra", 2015. Double projection, vidéo couleur, son, 6’47’’, en boucle. En collaboration avec D.Almasy. Collection The Israel Museum, Jérusalem.
À voir

L’Avant-dernière version de la réalité : tel est le titre de l’exposition consacrée au duo d’artistes Stéphanie Rollin et David Brognon au Mac Val, le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne et qui se tiendra du 7 mars au 30 août prochains. Deux artistes engagés qui vont ainsi accompagné le lieu dans sa nouvelle rentrée et qui font déjà partie des collections du Mac Val. Cela fait près de 14 ans que les deux artistes travaillent ensemble, avec des œuvres s’inscrivant dans l’histoire de l’art minimal et des narrations enchevêtrées et complexes et non dénuées de poésie. Ils présentent ici une monographie avec de toutes nouvelles productions, mais aussi des œuvres existantes que le public a déjà pu découvrir et dont le fil conducteur est une réflexion sur le temps, sa relativité, sa perception, son déroulement ou les liens qu’il entretient avec l’espace.

Parmi les fils rouges de l’exposition, l’idée d’enfermement, propice à cette réflexion temporale, avec un questionnement sur le réel qui serait ou non, soluble dans sa représentation. Un enfermement représenté physiquement (prisons, îles…), mais aussi moralement par le biais des addictions. Une exposition où l’on pourra admirer photographies, vidéos, sculptures mais aussi des installations, avec une esthétique minimale à chaque fois visant à représenter au mieux la perception du temps et de l’espace, dans un univers totalement particulier et en symbiose. Ce qui ne laissera pas les visiteurs indifférents, tant la question du temps est au cœur de nos préoccupations sociétales.

Facebook Comments