Le Palais de la Porte Dorée montre « L’Envers du décor »

Le Palais de la Porte Dorée montre « L’Envers du décor »
Cyril Zannettacci.
À voir

Du 31 janvier au 2 février 2020, le Palais de la Porte Dorée du 12e arrondissement parisien, va proposer la troisième édition de son événement L’Envers du décor, totalement revisité par différents artistes, graphistes, circassiens et musiciens, le temps de ce week-end qui s’annonce exceptionnel. Parmi les invités prévus, le Plus Petit Cirque du Monde avec de nombreux numéros de voltige et de funambulisme (trampoline, bascule coréenne, roue Cyr) au sein des différents espaces du Palais, pour éblouir petits et grands. Un édifice qui sera également réinterrogé par le designer franco-suisse Ruedi Baur, accompagné des étudiants de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, ainsi que le cartographe du Monde Diplomatique, Philippe Rekacewicz. Des textes littéraires, scientifiques et poétiques seront ainsi projetés sur les murs du monument. Une réflexion qui sera poussée pour la période coloniale, avec l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine (ou ANPU, créée en 2008), avec des visites inédites, souvent décalées et bourrées d’anecdotes.

Côté musique, vendredi 31 janvier à 21h, se tiendra un concert d’Awir Leon, auteur, compositeur, danseur et chanteur, qui privilégie les ambiance indie-tronica. Il sera suivi à 22h, d’un set de Souliste, DJ créateur des soirées What the Funk qui va faire résonner des ambiances funky dans le Hall d’honneur du Palais. Le samedi 1er février à 20h30, place au duo Mauvais Œil, qui marie dans sa musique à la fois l’Orient et l’Occident, avec des mélodies à l’ambiance algérienne ou romaine. A 22h, le DJ Hadi Zeidan va proposer une setlist proche de la Méditerranée. Tous ces événements culturels et artistiques sont en visite libre et il serait dommage de passer à côté !

Facebook Comments