Le Grand opéra : le Spectacle de l’histoire, à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier

Le Grand opéra : le Spectacle de l’histoire, à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier
À voir

Dans le cadre de la célébration du 350e anniversaire de l’Opéra de Paris, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et l’Opéra National rendent hommage à la période romantique de cette institution créée par . A l’affiche jusqu’au 20 février 2020, l’exposition s’appuie sur de nombreux documents puisés dans les collections de la BnF.

Le XIX siècle, période phare de l’Opéra ? C’est en tout cas le début des représentations fastueuses où la scénographie, la direction et la danse sont confiés aux personnalités les plus talentueuses de Paris. Tout commence pendant le Premier Empire, une période de renaissance des arts et des plaisirs mondains après la tourmente de la Révolution. « Médée » de Cherubini, puis « La Vestale » et « Fernand Cortez » de l’italien Spontini font figure d’œuvres pionnières du Grand opéra français. En 1828, c’est « La Muette » de Portici, une œuvre d’Auber, qui signe véritablement la naissance du genre. Viennent alors Rossini, puis surtout Meyerbeer avec « Robert le Diable » et « Le Prophète ».

Le Grand opéra aime les sujets historiques, évoque le passé et le patrimoine, mais s’attache aussi à étudier les passions humaines, porté par l’élan romantique qui bouleverse alors les arts en France. Tout au long du parcours de l’exposition, le visiteur redécouvre ces années de création lyrique et chorégraphique au moyen de tableaux, de maquettes de décors et de manuscrits musicaux. Une plongée dans les origines de l’opéra d’aujourd’hui.

Facebook Comments