Marc Jacobs met aux enchères une partie de sa collection

Marc Jacobs met aux enchères une partie de sa collection
"Flowers", par Andy Warhol, 1964.
Marché

Tout doit disparaître, ou presque ! Le créateur de mode Marc Jacobs (et ancien directeur de la marque Louis Vuitton), mondialement reconnu, a décidé de se séparer d’une partie de sa collection d’œuvres d’art, de bijoux et de meubles d’ici au mois de décembre. Une collection qu’il a acquise depuis ses débuts dans la haute-couture et dont une partie va donc être vendue aux enchères pour cause de… déménagement. En effet, le couturier vient d’acquérir une nouvelle maison dans la banlieue new-yorkaise et a donc décidé de se séparer de nombreuses pièces (150 au total), afin de se délester et de repartir presque de zéro. Et c’est la maison Sotheby’s Hong Kong qui a été réquisitionnée pour cette série de mises aux enchères qui va s’échelonner entre le 13 novembre et le 12 décembre.

Le 13 novembre, aura en effet lieu la mise en vente de ses œuvres d’art moderne, le 14, de ses œuvres d’art contemporain, le 9 décembre, de certains de ses bijoux et le 12 décembre, de ses meubles, provenant de son actuel logement situé dans le West Village, à New York. Parmi les artistes que l’on pourra retrouver dans cette vente exceptionnelle, des tableaux de Francis Picabia, Ed Ruscha, Giacometti, Warhol (avec le triptyque Flowers), Mautice Marino ou encore Richard Prince, Mark Grotjahn (Papillon de lavande sur du vert), Elizabeth Peyton, John Currin (La Pénitente, datant de 2004). Certaines de ces œuvres sont estimées chacune entre 3 et 4,5 millions d’euros. La mise en vente totale s’annonce aussi colossale qu’exceptionnelle.

Facebook Comments