Le Château de Mouans fait « bis repetita »

Le Château de Mouans fait « bis repetita »
Richard Long, "Small alpine cercle", 1998.
À voir

Jusqu’au 10 novembre, le Château de Mouans, dans le sud de la France, présente dans sa galerie, une étonnante exposition, Bis Repetita placent, dont le but est de mettre en avant la marche, dans ce qu’elle représente de lien intime avec la nature et les liens qui sont tissés entre elle et l’écriture. Un événement qui répond à l’appel à projet Des marches, démarches, lancé par le FRAC PACA. On retrouve ainsi des œuvres d’artistes qui aiment parcourir les mêmes territoires, du site de la montagne Sainte-Victoire au chemin de Nietzsche, à Eze. Des paysages qui sont également des sources d’inspiration pour l’écriture et qui ont inspiré de nombreux artistes de tous horizons, de Ridha Dhib à Berger & Berger, en passant par Rachael Clewlow, Jean Dupuy ou Denis Gibelin. En tout, une douzaine d’entre eux apportent leur regard sur cette thématique particulière, qui parle pourtant à tout un chacun.

Les paysages que l’on retrouve ne sont pas seulement naturels, ils sont aussi créés par l’homme et peuvent revêtir la forme d’une ville ou de rues. L’artiste André Cadere le fait quotidiennement, en fixant des rendez-vous à des inconnus qu’il rencontre, afin de provoquer des rencontres propices à l’inspiration. Jean-Christophe Norman relie de son côté ville et littérature, en traçant sur le sol à la craie, des extraits du livre Ulysse de James Joyce, Quant à Daniel Van de Velde, il crée un mouvement de balancier qui bat au rythme de ses propres marches. Autour de cette exposition, le public pourra retrouver différents projets artistiques : des installations, des performances, des résidences ou encore des worshops.

Du mercredi au dimanche, de 13h à 18h.

Facebook Comments