Ernst Haas, La couleur visionnaire : une exposition intemporelle aux prémices de la couleur

Ernst Haas, <em>La couleur visionnaire</em> : une exposition intemporelle aux prémices de la couleur
Ernst Haas, The Swimmer, Greece, 1972 C-Print — 50 × 76 cm © Ernst Haas Estate / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris
À voir

Pionnier de la photographie couleur, le photographe autrichien Ernst Haas n’a pas marqué les livres d’histoire. Éclipsé par la génération de William Eggleston et Stephen Shore, il présentait pourtant, 14 ans plus tôt au Museum of Modern Art de New York, la toute première exposition monographique en couleur.

Pour la seconde fois, les Douches la Galerie dédie une exposition aux clichés riches de flous et de bougés caractéristiques du style d’Ernst Haas du 6 au 9 septembre 2019. Faisant l’impasse sur les images exposées de son vivant, La couleur visionnaire se concentre sur les nombreuses inspirations du photographe au fil de ses voyages. On s’émerveille de sa faculté à altérer la perception, jouant sur les reflets, les effets de flou, de clair-obscur et de superposition. Réalisées entre 1952 et 1981, les photographies retracent les lieux qui l’ont influencé, des rues de Paris à celles de New-York.

Une œuvre unique qui apporte une tout autre dimension à l’évolution de la couleur dans la seconde moitié du vingtième siècle. Entre ambiguïté et aplats colorés vaporeux, elle suscite l’étonnement pour le plus grand plaisir des yeux. Dès les années 70, Haas s’intéresse de près au motif de l’image dans l’image, puis de l’omniprésence de la télévision au quotidien. Tout en jouant habilement avec les interactions de l’environnement sur ses clichés, il décrit sa vision d’une Amérique contemporaine à travers une pluralité de thèmes. Du sport à la politique, en passant par les sciences et la culture, Ernst Haas opte finalement pour des scènes livrées brutes sans effet de montage ou de collage.

Les Douches La Galerie, rue Legouvé, 75010 Paris
Du mercredi au samedi, de 14h à 19h ou sur rendez-vous.

Facebook Comments