Abd Al Malik présente sa version des Justes de Camus au Théâtre du Châtelet

Abd Al Malik présente sa version des Justes de Camus au Théâtre du Châtelet
À voir

Artiste ambassadeur du Théâtre de la Ville, où il interprétera prochainement son livre-disque Le Jeune Noir à l’épée, Abd Al Malik revisite avant cela la pièce Les Justes d’Albert Camus sous la forme d’une tragédie musicale. Une série de représentations de ce drame politique aura lieu du 5 au 17 octobre, dans l’enceinte du Théâtre du Châtelet, le Théâtre de la Ville étant toujours en travaux.

L’argument de Camus revient sur les premières heures de la Révolution russe. En 1905, à Moscou, de jeunes activistes réfléchissent à l’usage de la violence pour combattre l’injustice, et préparent un attentat contre le grand-duc Serge, gouverneur de la capitale. Les protagonistes principaux, Dora et Kaliayev, mêlent leur relation amoureuse au militantisme, ce qui les mène à d’immenses sacrifices…

Pour donner une tonalité inédite à la pièce, Abd Al Malik a réuni une dizaine de comédiens, des musiciens ainsi qu’un chœur de jeunes chanteurs. Sur une bande originale signée de Bilal et de Wallen (artiste reconnue et épouse d’Abd Al Malik), la version des Justes à voir au Théâtre du Châtelet fait la part belle au hip hop et au slam, sans oublier d’accomplir la programmatique que s’est fixée le metteur en scène : ouvrir le théâtre à tous les possibles et à tous les publics.

Facebook Comments