Le Salon du Pastel en Bretagne

Le Salon du Pastel en Bretagne
"L'Abbé Jean-Jacques Huber" par Maurice Quentin de La Tour, 1742. Pastel sur papier. Copyright Musée Antoine Lécuyer.
À voir

Depuis le samedi 10 août et jusqu’au dimanche 25 août, la commune de Fougères, en Bretagne, accueille la nouvelle édition du Salon du Pastel, un événement qui met en avant des œuvres d’artistes pastellistes issues du monde entier. 250 œuvres sont ainsi exposées avec, pour invité d’honneur, l’artiste américain Richard McKinley. Un salon dont le but est également de présenter au public les différentes techniques du pastel, car il s’agit-là d’un art encore assez méconnu. Et toujours en constante évolution, car pour le travailler, on peut utiliser de nombreux supports, du papier aquarelle au bois, en passant par les différents types de toiles.

S’il existe depuis longtemps, l’art du pastel ne sera véritablement appliqué qu’à partir du 18e siècle, avec des artistes tels que Maurice Quentin de La Tour qui l’utilisait pour rehausser ses portraits par des touches colorées. Mais le pastel n’a pas su véritablement s’imposer, puisqu’il en vient à disparaître, petit à petit, au cours du siècle suivant, avant d’être redécouvert à la fin du 19e siècle, afin de sortir des carcans académiques. Utiliser du pastel devenait alors donc un acte artistique en lui seul, pour mettre en avant sa propre personnalité. Mais il faudra attendre encore un siècle supplémentaire pour que le pastel s’impose réellement, pendant les années 1980 et surtout dans certaines régions de France, dont la Bretagne, qui, aujourd’hui, le met en avant pendant les deux semaines que durent ce salon atypique. Aussi atypique que cet art qui n’a pas fini d’évoluer et de faire parler de lui.

Facebook Comments