Pinturicchio retrouvé

Pinturicchio retrouvé
Galleria Nazionale dell’Umbria. Courtesy Flickr Commons.
À voir

En 1990, une Vierge à l’Enfant de Pinturicchio en main privée était volée. Elle est demeurée introuvable jusqu’à ces derniers temps, où les enquêteurs italiens de l’Unité de protection de l’héritage culturel ont pu remettre la main sur elle. Le panneau retournera chez son propriétaire, mais auparavant il est exposé à la Galerie nationale d’Ombrie, au coeur de la petite patrie du peintre : Pérouse. Un retour au pays au carré, en somme.

Les oeuvres de Pinturicchio (1454-1513) sont parmi les plus remarquables de la Galerie, avec celles de Pérugin. Né Bernardino di Betti, notre artiste a reçu le surnom de Pinturicchio, ou « petit peintre », en raison de sa tendance à travailler à petite échelle. Il s’est formé dans l’atelier de Pérugin, l’assistant dans la réalisation des fresques latérales de la Chapelle sixtine. Pinturicchio reçut aussi à titre personnel des commandes pour le Vatican, à commencer par la décoration du célèbre Appartement Borgia. 

Pinturicchio, ‘Madonna and Child’. Courtesy the Galleria Nazionale dell’Umbria.

Le tableau retrouvé représente Marie avec le Christ enfant, richement vêtus de couleurs brillantes et d’or. Derrière le tissu rouge qui sert de fond on devine un payasage « à l’italienne » avec une petite église perchée à droite. Tout cela est typique de l’art intime et précis de Pinturicchio, et plus généralement de la grande peinture italienne du Quattrocento. Dans l’exposition de la Galerie nationale d’Ombrie, l’oeuvre est accompagnée de pièces dues à Bartolomeo Caporali et Fiorenzo di Lorenzo, venus eux aussi de l’atelier de Pérugin et actifs dans la formation de Pinturicchio.

Pour Fabrizio Parrulli, qui dirige l’Unité de protection de l’héritage culturel, le vol de la Vierge à l’Enfant «démontre, une fois de plus, le caractère transnational du trafic des oeuvres d’art». Pour permettre de nouveaux succès dans la quête des pièces volées, il souhaite « une collaboration internationale renforcée permettant de combattre avec succès les atteintes envers notre héritage culturel ».

Madonna col Bambino attribuita a Pinturicchio – Galleria nazionale dell’Umbria, Pérouse – jusqu’au 26 janvier 2020. 

Facebook Comments