Le Musée du Luxembourg à l’heure anglaise

Le Musée du Luxembourg à l’heure anglaise
À voir

A partir du 11 septembre 2019 et jusqu’au 15 janvier 2020, certaines des plus grandes peintures de l’Histoire de l’art britannique seront visibles au Musée du Luxembourg. L’importance de la Royal Academy of Arts, fondée au XVIIIème siècle par le roi Georges III, sera contée à travers les différentes figures du renouveau de l’art pictural britannique. Reynolds et Gainsborough, figures opposées de cette période, auront en particulier une place prépondérante dans le parcours.

L’exposition L’Âge d’or de la peinture anglaise est organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, en partenariat avec la Tate Britain. Sélectionné notamment au sein des fonds de la galerie britannique, et réalisé avec le concours de son conservateur en chef, Martin Myrone, le florilège d’œuvre adoptera une scénographie en partie chronologique, et contiendra des tableaux peint à partir des années 1760, avec le début de la figuration narrative. Des toiles des décennies suivantes seront également accrochées, les plus récentes datant de 1820. À cette époque Turner a transformé la tradition britannique et l’a emmené vers de nouvelles esthétiques.

Rarement visibles en dehors de la Royal Academy, de la Tate Gallery ou du Victoria & Albert Museum, l’ensemble des toiles présentes prochainement au Musée du Luxembourg apporte un éclairage important sur une période de l’Histoire de l’Art faite de dynamiques notables, tant au niveau des sujets que des écoles.

Facebook Comments