On a retrouvé des esquisses d’Antoine de Saint-Exupéry

On a retrouvé des esquisses d’Antoine de Saint-Exupéry
"Le Boa et l'éléphant", issus du "Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry.
Marché  -   Trafic

On peut à nouveau dessiner des moutons avec des esquisses d’Antoine de Saint-Exupéry qui viennent d’être retrouvées dans une vieille maison située dans le nord de la Suisse. Une maison qui appartenait à un riche collectionneur de Zurich, Bruno Stefanini, décédé l’an dernier et qui possédait plusieurs dizaines de milliers d’œuvres d’art. Il avait acheté dans une vente aux enchères à Bevaix, en 1986, des croquis de l’aviateur et créateur du Petit Prince et les avait conservés dans un dossier cartonné, à l’abri de l’humidité. Un soulagement, car certaines autres œuvres d’art du collectionneur, gérées par la Fondation Stefanini, ont été retrouvées dans un état de délabrement avancé.

Parmi les croquis de Saint-Exupéry, on retrouve trois dessins qui font partie de son Petit Prince : le buveur de planète, le Petit Prince lui-même et son ami le renard, mais aussi le fameux boa qui digère un éléphant. Des esquisses réalisées à l’encre de Chine et à l’aquarelle, auxquelles l’illustrateur avait apposé des annotations manuscrites. A leurs côtés, un poème, lui-même illustré d’un dessin et une lettre d’amour de l’aviateur à son épouse. Une découverte capitale non seulement pour tous les admirateurs du Petit Prince, mais aussi pour l’art en général, tant les dessins de Saint-Exupéry sont devenus emblématiques et continuent de séduire des enfants (et des adultes) du monde entier. On estime en effet que Le Petit Prince, depuis sa toute première impression en 1943, s’est écoulé à plus de 145 millions d’exemplaires, sur 1 300 éditions différentes. Et c’est loin d’être terminé…

Facebook Comments