La Rmn-Grand Palais toujours à la gestion du Musée du Luxembourg

La Rmn-Grand Palais toujours à la gestion du Musée du Luxembourg
Marché  -   Perspective

C’est depuis le mois de février 2011 que la délégation de service public du Musée du Luxembourg est confiée à la Réunion des musées nationaux-Grand Palais. Une gestion couronnée de succès, puisque le Musée du Luxembourg a pu produire 17 expositions saluées par la critique. On retiendra notamment Chagall entre guerre et paix en 2013 (451 398 visiteurs), Alphonse Mucha en 2018 (342 040 visiteurs) et Paul Durand-Ruel, le pari de l’impressionnisme en 2014 (240 845 visiteurs). De plus, la Rmn-Grand Palais a pu apporter de nombreuses relations avec des institutions nationales et internationales, qui ont permis au Musée du Luxembourg d’asseoir sa notoriété et de réaliser de nombreux partenariats. En témoigne sa prochaine exposition, L’Age d’or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner, prévue pour septembre 2019.

Mais il était peut-être temps de changer. Ou pas. Suite à une procédure de mise en concurrence, le Bureau du Sénat a décidé, le 20 juin dernier, de confier à nouveau cette délégation de service public à la Rmn-Grand Palais, pour une nouvelle durée de 6 années. Cela commencera le 1er janvier 2020, pour s’achever le 31 juillet 2026. De quoi poursuivre une relation prolifique entre les deux institutions et apporter de nouvelles ambitions, telle la mise en place de supports de médiation numérique au sein des expositions, des partenariats accrus avec les secteurs éducatif et associatif et de nouvelles expositions dont le but est de « raconter l’art » en apportant trois nouvelles thématiques : la modernité au XXe siècle, la photographie et les artistes femmes. Parmi les prochaines expositions prévues au Musée du Luxembourg, Peintres femmes en Europe au XVIIIe siècle et une rétrospective consacrée à Vivian Maier. On a déjà hâte.

Facebook Comments