Le festival « Photographie mon amour » de Metz

Le festival « Photographie mon amour » de Metz
"Les Oiseaux métalliques" par Le Turk.
À voir

Jusqu’au 19 mai, la Basilique Saint-Vincent de Metz accueille un festival étonnant dédié à l’image, Photographie mon amour. Son but, diffuser la création photographique, la rendre accessible au plus grand nombre, tout en accueillant des intervenants de la région, mais aussi de toute la France, du Luxembourg, de Belgique et d’Allemagne. En plus des expositions en cours, de nombreux événements ont lieu en parallèle, de marathons photo à des ateliers de découverte, en passant par des studios participatifs ou des conférences.

Cette année, quatre artistes vont être mis en avant dans la Basilique, présentant nombre de leurs œuvres qui risquent d’interpeller le public. On retrouve ainsi Le Turk qui montrera ses travaux issus de sa dernière série, Opera Mundi, ainsi que certaines pièces de ses séries précédentes. C’est aussi à lui que l’on doit la fresque Ode à Metz, créée sur place entre février et mars. Autre artiste représentée, Hélène Virion et ses nuées, avec Caelestis, une série de photographies oniriques de mondes peuplés de nuages et de reflets dans des eaux cristallines. De son côté, Bruno Amsellem apporte une touche de réalisme avec son reportage photographique Rohingyas, une minorité sans voix, revenant sur cette partie de la population injustement persécutée en Birmanie. Enfin, avec Preuves d’amour, Camille Gharbi cherche à questionner la violence domestique jusqu’à son expression la plus tragique, l’homicide. Une exposition qui ne laisse pas indifférent.

Du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Entrée libre.
Basilique Saint-Vincent, place Saint-Vincent à Metz.

Facebook Comments