Deux expositions pour Félix Fénéon

Deux expositions pour Félix Fénéon
"Les frères Bernheim" de Pierre Bonnard.
À voir

Cela faisait bien longtemps que Félix Fénéon n’avait eu l’honneur d’être exposé. Qu’à cela ne tienne, deux événements vont lui être consacrés cette année. Les musées du Quai Branly et d’Orsay s’associent (avec le Museum of Modern Art de New York) pour rendre hommage à celui qui fut l’un des acteurs majeurs du monde artistique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. En étant un collectionneur reconnu, un éditeur, un directeur de galerie, mais aussi un critique d’art. On lui doit notamment le fameux plaidoyer « Seront-ils admis au Louvre ? » en 1920, interrogeant le statut des sculptures et objets d’art primitifs.

Premier événement, l’exposition Félix Fénéon, les arts lointains, qui se tiendra au Musée du Quai Branly du 28 mai au 29 septembre. L’occasion de revenir sur son importante collection d’arts issus d’Afrique ou d’Océanie, avec notamment la célèbre statue Fang Mabea. Une collection de référence à l’époque et avant-gardiste que le grand public va pouvoir découvrir. Ensuite, il faudra se rendre au Musée d’Orsay et retrouver son action de l’époque en faveur des artistes, notamment ses amis dont il collectionnait les œuvres, de Seurat à Matisse en passant par Modigliani, Braque ou Toulouse-Lautrec. L’exposition, qui se tiendra du 16 octobre au 27 janvier 2020, reviendra sur ses choix à travers une sélection d’œuvres qu’il a aimées et défendues tout au long de sa vie. Deux occasions de se passionner pour un homme discret qui a tant donné pour l’art en général.

Facebook Comments