Yusuf Sevinçli nous fait voyager avec Oculus

Yusuf Sevinçli nous fait voyager avec Oculus
Yusuf Sevincli, CapCorse, série Oculus, 2017
À voir

Grand voyageur dans l’âme, l’artiste turc propose une série photographique composée de 46 instantanés en noir et blanc. Il s’agit de sa deuxième exposition personnelle, cinq ans après Post qui avait fait sensation à Paris.

La confusion, le chaos, mais également le mouvement, l’espoir et la fureur. Lorsque le visiteur pose son regard sur les photographies en noir et blanc de Yusuf Sevinçli, plusieurs sentiments viennent s’entrechoquer. Le photographe excelle dans le travail du noir et blanc. Les 46 clichés exposés dans la galerie des Filles du Calvaire reflètent les 5 années de voyage de l’artiste.

De Moscou à New York, en passant par Tolède, Paris, Zagreb, La Rochelle, Latina en Italie, Berlin, l’Ile d’Oléron, Lisbonne, Tbilisi, Montélimar, Sarajevo, Bursa, Assisi, New Delhi, Le Cap Corse, Naples et, bien sûr, Istanbul, sa ville de cœur, Yusuf Sevinçli pose son oculus qui signifie œil. Un œil avisé sur le monde qui l’entoure. A l’image des oiseaux qui volent dans le ciel de Vichy, l’artiste prend de la hauteur sans pour autant fuir les difficultés et les souffrances du quotidien.

Exposition Oculus à la Galerie des Filles du Calvaire- Du mardi au samedi de 11h à 18h30 – Jusqu’au 12 janvier 2019

Facebook Comments