Une exposition féministe dans un centre pénitentiaire

Une exposition féministe dans un centre pénitentiaire
"Meeting de l’Union des Femmes Françaises, La Mutualité", Paris 1964.
À voir

Du 10 décembre au 8 mars 2020, c’est une exposition pas comme les autres dans un lieu pas comme les autres également qui va avoir lieu. En effet, La femme, un regard différent sera visible au Centre Pénitentiaire Sud Francilien et a été conçue par une dizaine de personnes détenues, hommes et femmes, en collaboration avec Paris Musées. Ce n’est pas la première que ce Centre accueille un tel événement, il y avait déjà eu une exposition d’ampleur en janvier 2016, suite au programme d’actions culturelles en milieu carcéral mis en place par Paris Musées en 2013. Pour cette nouvelle exposition, c’est donc la femme qui sera au centre de toutes les attentions, avec des commissaires détenus donc qui ont veillé à l’élaboration du parcours, la sélection des œuvres d’art, qui ont rédigé les textes et écrit le livret de la visite.

Le parcours sera composé de trois sections : les déesses et les mères, les luttes pour l’égalité avec les grandes figures féminines historiques, les rapports hommes-femmes. En tout, 80 œuvres seront à admirer : peintures, sculptures (telle Diane de Ossip Zadlkine), dessins (dont Diane et Actéon transformé en cerf de Picasso), photographies, estampes, manuscrits, issus de nombreuses collections (Musée de la Vie romantique, Petit Palais, Musée Zadkine, Musée Bourdelle, bibliothèques, Musée Picasso, Musée du Quai Branly…). Une exposition à destination des détenus du Centre pénitentiaire, au personnel et aux familles des dix commissaires détenus. Une bien belle initiative qui créera peut-être des vocations.