Un Monet multiplie son prix par 44 !

Un Monet multiplie son prix par 44 !
"Les Meules" par Claude Monet. Copyright AFP.
Marché

En 1986, une toile de la série Les Meules du peintre Claude Monet, représentant une meule de foin au crépuscule (un sujet peint 25 fois par Monet, à différentes heures du jour), avait trouvé acquéreur pour la somme de 2,53 millions de dollars. Un tableau peint durant l’hiver 1890-1891, dans sa maison de Giverny, en Normandie. Mais c’est avec ce même tableau de 72×92 cm, que Monet vient de battre son record personnel lors d’une vente aux enchères, puisqu’il vient d’être vendu chez Sotheby’s à New York pour la somme de 110,7 millions de dollars (soit 99 millions d’euros). Un prix multiplié par 44, en plus de trente ans et une plus-value exceptionnelle de plus de 4 300 %. C’est d’ailleurs la première fois qu’un tableau impressionniste dépasse la barre des 100 millions de dollars. Un record de plus à ajouter pour cette vente exceptionnelle.

Il faut dire que Claude Monet est particulièrement bien vu des ventes aux enchères actuellement. Il avait déjà battu un record en mai 2018 chez Christie’s, pour son Nymphéas en fleurs, acquis pour la somme de 84,6 millions de dollars et auparavant, une autre de ses Meules avait été vendue pour 81,4 millions de dollars en novembre 2016, également chez Christie’s. Le propriétaire original de la toile vendue le 14 mai dernier, est un collectionneur anonyme. Il a indiqué qu’une partie du produit de la vente serait reversée à des œuvres de charité.